Merkel méprise les banquiers irlandais

le
0
Pour Angela Merkel, les propos de banquiers irlandais, écoutés en 2008 mais tout juste révélés se réjouissant de «taper du blé» à Berlin, sont «insupportables». Colère à Bruxelles.

De notre correspondant à Bruxelles

Les Irlandais ne sont pas les seuls à se sentir insultés. La chancelière Merkel a affiché vendredi son «mépris» pour les banquiers de l'île, piégés au téléphone pendant qu'ils ridiculisaient la banque centrale de Dublin et le gouvernement allemand, venus à leur secours à coups de milliards d'euros.

Remontant à 2008 mais tout juste révélé, l'enregistrement de conversations entre dirigeants de l'Anglo-Irish Bank (AIB) fait scandale en Irlande depuis quelque jours. Pendant que leur banque plongeait au paroxysme de la crise financière, ces cadres se réjouissaient de pouvoir «taper du blé» à l'institut d'émission, avec la garantie implicite de Berlin. On peut même les entendre chanter l'ancienne version de l'hymne national allemand...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant