Merkel mécontente des dernières déclarations de Draghi-presse

le
0

BERLIN, 31 août (Reuters) - La chancelière allemande Angela Merkel n'a pas apprécié les dernières déclarations de Mario Draghi, président de la Banque centrale européenne (BCE), appelant apparemment à davantage mettre l'accent sur des mesures soutien budgétaire pour relancer la croissance en Europe, selon der Spiegel. Sans citer de sources, le magazine allemand rapporte qu'aussi bien Angela Merkel que le ministre des Finances allemand Woldgang Schäuble ont appelé Mario Draghi la semaine dernière pour lui demander des éclaircissements au sujet de son intervention à Jackson Hole (Wyoming) le 22 août. Ce jour-là, le président de la BCE a dit qu'il serait "utile pour la position générale de la politique" si des politiques budgétaires pouvaient jouer un plus grand rôle aux côtés de la politique monétaire - qui n'a jamais été aussi accommodante - de la BCE. ID:nL5N0QS3UH Un porte-parole du gouvernement allemand a contesté la version des faits telle que rapporté par Der Spiegel, soulignant que "de dire que la chancelière a demandé des éclaircissements au président Draghi ne correspond nullement à ce qui s'est passé. Le porte-parole n'a pas voulu en dire davantage sur la teneur du coup de fil. Selon Der Spiegel, Angela Merkel voulait savoir si la BCE avait décidé de se démarquer de la politique d'austérité fiscale dans la zone euro, prônée, entre autres, par l'Allemagne. Le président français François Hollande et le président du Conseil italien Matteo Renzi ont obtenu samedi de leurs pairs européens la tenue cet automne de sommets consacrés à la relance d'une économie continentale menacée par la déflation, le chômage et une croissance atone. ID:nL5N0R100U (Stephen Brown, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant