Merkel: la croissance à crédit ramènerait au début de la crise. Extrait. .

le
4

La chancelière allemande Angela Merkel a réitéré jeudi 10 mai son refus de toute croissance tirée par l'endettement en Europe estimant qu'une telle politique "nous ramènerait au début de la crise", lors d'un discours au parlement. Extrait. Durée: 00:30.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • p.frame le jeudi 17 mai 2012 à 09:43

    reforme de structure en allemand se dit "baggguette magikkk"

  • M8043631 le mardi 15 mai 2012 à 18:53

    L'endettement une machine à remonter le temps?

  • LT1965 le lundi 14 mai 2012 à 10:43

    je corrige ce n'est pas "hausse des prix" mais "hausse du coût de la vie"

  • LT1965 le lundi 14 mai 2012 à 10:42

    Ce n'est pas la croissance qu'il nous faut mais rembourser les dettes des états avec les euros de la BCE : l'absence d'endettement permet de se passer de croissance avec toutes ses conséquences négatives : dégats écologiques ,réformes de structure (euphémisme pour la généralisation de la précarité), hausse des prix.