Merkel: l'accord de libre-échange UE-Etats-Unis ne peut être conclu

le , mis à jour à 18:35
8
Barack Obama et Angela Merkel, lors d'une conférence de presse, à Berlin ( AFP / TOBIAS SCHWARZ )
Barack Obama et Angela Merkel, lors d'une conférence de presse, à Berlin ( AFP / TOBIAS SCHWARZ )

La chancelière allemande Angela Merkel a reconnu jeudi, à l'occasion de la visite d'adieu de Barack Obama, que l'accord EU-Etats-Unis de libre-échange (TTIP) ne pouvait être conclu en l'état, alors que l'élection de Donald Trump laisse présager une politique commerciale protectionniste.

"Je me suis toujours beaucoup investie pour la conclusion d'un accord de libre-échange avec les Etats-Unis, nous avons bien avancé dans les négociations mais maintenant elles ne peuvent être conclues", a-t-elle dit, espérant cependant "y revenir un jour".

"Je suis sûr qu'un jour on pourra y revenir", a-t-elle souligné.

"Ce qui nous unit, c'est la conviction commune que la mondialisation doit être organisée humainement, politiquement, mais qu'il n'y a pas de retour possible au temps d'avant la mondialisation", a souligné Mme Merkel.

L'accord TTIP était portée par la chancelière et M. Obama mais au sein de l'UE, les voix étaient de plus en plus nombreuses pour s'y opposer, la France en tête, sur fond d'inquiétudes d'une baisse des normes sociales, écologiques et de santé de l'Europe.

Aux Etats-Unis, le discours anti-libre-échange de M. Trump, qui veut dénoncer d'autres accords commerciaux accusés de détruire des emplois, rendaient peu probable la conclusion des négociations avec l'Europe.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jean-648 il y a 3 semaines

    Cavalair même quand j'ai bu j'ai encore 30 ans d'avance sur toi. J'ai horreur de la vodka ça n'a pas de gout .. Un peu à ton image...

  • tjordan1 il y a 3 semaines

    Les obscurantistes antimondialisation qui se moquaient hier de Donald Trump doivent maintenant l' applaudir.

  • jean-648 il y a 3 semaines

    Référendum , une bêtise. S'il y a des imposteurs, des voleurs ou des incultes qui se retrouvent président (pas seulement Trump) c'est bien la faute au peuple. Donc ce dernier est complice plutôt que victime.

  • paul1081 il y a 3 semaines

    Les américains appellent bien les frites "French fried potatoes". Qu'est-ce qu'elles ont de French ? Par ailleurs, ma cravate Signature (ça signifie de luxe aux USA) de la collection Donald J.Trump (il ne fait pas que de l'immobilier), qu'on m'a offerte pour un anniversaire il y a une dizaine d'années, est Hand Made in China. Va-t-il relocaliser ses fabrications ? J'ai des doutes.

  • vazi il y a 3 semaines

    ces accords sont rejetés par les peuples, donc les politiques ne les appliqueront pas nous ne sommes pas prêt c'est plutôt un repli qui s'opère sur la planète. Il faudrait qu'ont nous explique clairement les avantages et inconvénient de ce marché mondiale et le referendum devrait être une obligation

  • rillouto il y a 3 semaines

    au moins les economistes chinois,ne nous appelerons plus les USE (etats unis d'europe) pour un ptit moment...la 1ere fois que j'ai entendu ce terme (c'est comme cela que les economistes chinois nous surnomme) ,j'ai failli tomber de ma chaise ... c'est marrant quand meme ,on dirait que le commerce ne peut s'effectuer qu'avec les US,le canada,les chinois et les russes,ah bon,il n'y a que 5 pays dans le monde ? ..

  • jean-648 il y a 3 semaines

    Ne prenez pas vos rêves pour des réalités. La France ne sortira jamais de l'Europe sinon après demain les russes seront à Paris. Pas en touristes mais en uniformes bruns aidés par le FN. (patriote) et les anciens pays de l'est retourneront dans le giron soviétique. Vous avez donc intéret à apprendre le russe et à boire la vodka .

  • M5723741 il y a 3 semaines

    L'accord se fera entre l'Allemagne et les USA quand l'UE aura disparu: peut être d'ici à 5 ans. Les intérêts français et allemands deviennent de plus en plus opposés en terme de business mondial. La fracture est évidente entre une Allemagne marchande et riche et une France sociale et pauvre