Merkel joue sa réélection sur son rôle en Europe

le
0
À l'approche des législatives en Allemagne, la chancelière commence à afiner sa statégie de campagne.

Comme s'il s'agissait là d'une forme de faiblesse, François Hollande semble avoir été frappé par le formidable sens politique d'Angela Merkel. D'autres, avant lui, ont identifié un peu tard ce trait de caractère de la chancelière allemande, qui fonde son action sur un sens aigu de l'opinion publique - et cela leur aura été fatal. À moins d'un an des élections législatives, la chancelière commencera jeudi et vendredi à placer ses pions en vue de sa campagne. Et l'Europe sera au centre de sa stratégie. Le temps sera alors venu pour le président français de choisir s'il est un partenaire ou un adversaire.

«Elle est très sensible aux questions de politique intérieure et aux exigences de son Parlement. Je le comprends: nous le sommes tous. Nous avons tous notre opinion publique, nos débats démocratiques. Mais notre responsabilité commune, c'est de faire prévaloir l'intérêt de l'Europe», a souligné le président français à propos d'Angela Merkel. C'est sa grand

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant