Merkel fait pression sur Chypre

le
0
La chancelière allemande a appelé vendredi Chypre à mener des réformes, deux jours après avoir souligné que l'île méditerranéenne, qui a demandé un plan de sauvetage européen, ne bénéficierait pas de «conditions particulières».

Angela Merkel ne fait pas dans la dentelle avec Chypre, qui négocie depuis le mois de juin un sauvetage financier. La chancelière était en visite sur l'île vendredi, non pas en tant que chef de gouvernement mais comme membre du Parti populaire européen (PPE) venue soutenir ouvertement, avec une vingtaine de dirigeants du Vieux Continent, le candidat de droite Nicos Anastasiades, donné favori à l'élection présidentielle du 17 février prochain.

«Chypre doit aller de l'avant avec ses obligations et ses réformes économiques», a déclaré la chan­celière allemande. Angela ­Merkel a ajouté que l'aide, un temps attendue pour l'Eurogroupe du 21 janvier, ne sera «pas décidée dans l'immédiat». Pour renflouer ses banques, très exposées à la ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant