Merkel et Cameron toujours en désaccord

le
0
La chancelière allemande Angela Merkel et le premier ministre britannique David Cameron ont eu à coeur d'afficher leur entente vendredi à Berlin, sans pouvoir dissimuler leurs profonds différends sur les questions européennes.

La rencontre de la chancelière allemande Angela Merkel avec le premier ministre britannique Cameron, loin de marquer un rapprochement, a acté les différences entre les deux pays sur les contours de l'Europe. Malgré les déclarations cordiales des deux chefs de gouvernement, les divergences sur la question du sauvetage de l'euro continuent. «L'Allemagne a ses intérêts, la Grande-Bretagne a les siens», a reconnu David Cameron à l'issue de la rencontre.

Les points d'achoppement sont toujours là et aucune solution n'est en vue, a concédé la chancelière. La Grande-Bretagne refuse toujours l'idée d'une taxe sur les transactions financières, soutenue par Paris et Berlin, au motif qu'elle handicaperait gravement la City londonienne. Sur la question d'une plus grande implication de la Banque centrale européenne pour résoudre la crise de l'euro, que promeut Londres, la chancelière allemande s'est montrée inflexible. Berlin refuse en effet l'idée que la BCE intervienne plus s

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant