Merkel en quête d'un autre candidat pour la BCE

le
0
Après avoir lâché Axel Weber, vendredi, la chancelière peine à trouver un candidat allemand pour succéder à Jean-Claude Trichet. Trois noms ressurgissent : Mario Draghi, Yves Mersch et Erkki Liikanen.

Mieux qu'un communiqué officiel, une absence a confirmé, vendredi, les spéculations qui agitent Berlin depuis mercredi. Le patron de la Bundesbank, Axel Weber, a été écarté du conseil économique et financier franco-allemand réunissant, à Berlin, le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, et son homologue française, Christine Lagarde.

Depuis l'annonce de son retrait surprise à la candidature de la Banque centrale européenne (BCE), qui a pris de court Angela Merkel, les médias à l'unisson ne diffusent plus qu'une seule image : celle d'un homme transpirant à grosses gouttes... Comme si les événements de ces derniers jours avaient révélé une personnalité aux nerfs trop fragiles pour guider l'euro hors de la tempête.

Axel Weber était convoqué, vendredi, après midi à un autre rendez-vous, à la Chancellerie en présence du ministre des Finances. Il s'agissait pour la chancelière de le pousser vers la sortie au plus vite. Le président de la banque

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant