Merkel en campagne électorale promet sans compter

le
0
La chancelière allemande, qui brigue un troisième mandat, se montre si généreuse que son propre parti l'appelle au « réalisme ».

La campagne électorale allemande pour les législatives du 22 septembre est entrée dans le vif du sujet. Championne de l'austérité en Europe, Angela Merkel fait miroiter aux électeurs allemands des milliards de dépenses supplémentaires, pour favoriser les familles, financer des projets d'infrastructures et augmenter les retraites, si elle est réélue pour un troisième mandat à la chancellerie. L'opposition dénonce de fausses promesses électorales. Et les critiques fusent au sein même de sa propre coalition, où plusieurs ténors ont appelé au «réalisme».

Chasser sur les terres des sociaux-démocrates et des Verts est l'un des sports favoris de la chancelière conservatrice. Ainsi, Merkel leur avait déjà pillé quelques idées en supprimant le service militaire et en réalisant l'Energiewende, la transition énergétique, après la catastro...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant