Merkel donne des gages au syndicat IG Metall

le
0
La chancelière était l'invitée du congrès d'IG Metall lundi. Elle a promis des avancées sur l'emploi, pas sur les retraites.

Angela Merkel soigne ses relations avec les syndicats. Lundi, la chancelière était l'invitée principale du congrès d'IG Metall. On la comprend: ce syndicat est le plus important d'Europe, avec 2,3 millions d'adhérents dans la sidérurgie, l'automobile, l'électronique ou le textile. Il incarne la puissance de la cogestion allemande. La veille, c'est le président du SDP, Sigmar Gabriel, qui se trouvait à cette place. «Je me suis dit que je devais soigner d'urgence mes relations avec vous et passer plus de temps avec les syndicats qu'avec M. Gabriel», a plaisanté la chancelière, déclenchant des rires dans la salle. «Vous êtes assis à la table de négociations de coalition», a-t-elle lancé plus sérieusement, aux 463 délégués du congrès. Dimanche, le président du SPD a assuré les membres d'IG Metall qu'ils n'auraient pas à se plaindre de l'acc...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant