Merkel demande à la Grèce de mieux héberger les migrants

le
0
    BERLIN, 5 mars (Reuters) - Angela Merkel a appelé samedi la 
Grèce à mettre en place les hébergements nécessaires aux quelque 
50.000 réfugiés qui se trouvent sur son territoire et a plaidé 
pour que l'Union européenne aide Athènes dans cette entreprise. 
    "La Grèce aurait dû créer 50.000 places d'hébergement pour 
les réfugiés à la fin de 2015", explique la chancelière 
allemande au journal Bild am Sonntag. "Les retards doivent 
maintenant être résorbés très rapidement parce que le 
gouvernement grec doit garantir des conditions décentes de 
logement", ajoute-t-elle. 
    Critiquée dans son pays et au sein de sa coalition pour 
avoir autorisé l'arrivée de plus d'un million de migrants en 
Allemagne l'an passé, Angela Merkel a précisé que la Grèce 
devait pouvoir compter sur l'aide de ses partenaires européens. 
    "Je sais, d'après les nombreuses discussions que j'ai eues 
avec le Premier ministre grec Alexis Tsipras, qu'il veut faire 
cela mais il a besoin de notre aide et c'est pourquoi l'UE doit 
et va soutenir la Grèce en signe de solidarité", précise-t-elle. 
    La chef du gouvernement allemand estime que l'Autriche et 
les autres Etats des Balkans portent une large responsabilité 
dans la situation actuelle de la Grèce provoquée par la 
quasi-fermeture de leurs frontières. 
    Tsipras a estimé que l'Autriche et ses voisins "ruinaient 
l'Europe" en imposant des restrictions unilatérales pour 
ralentir l'afflux de réfugiés transitant par leurs territoires. 
     
     
 
 (Mihael Nienander; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant