Merkel confrontée à un vif débat politique en Allemagne

le
0
La chancelière fait face à des dissensions au sein de sa majorité. Plus d'une vingtaine de députés de sa famille politique pourraient ne pas voter la nouvelle aide aux pays en difficulté décidé à Bruxelles fin juillet.

Le voyage à Paris d'Angela Merkel signe la véritable rentrée politique de la chancelière allemande. Et elle n'est pas des plus faciles, tant la question européenne reste sensible outre-Rhin. Comme souvent, la perception de ce rendez-vous franco-allemand diverge quelque peu entre les deux capitales. Dans l'entourage de la chancelière, on a peu apprécié que ce minisommet soit présenté comme une réponse aux derniers soubresauts des marchés, alors que ce rendez-vous parisien avait été fixé de longue date.

Sur le fond, l'Allemagne continue de plaider pour l'exportation de son modèle économique aux autres pays européens et réclame des réformes pour améliorer leur compétitivité. Pour le reste, notamment s'agissant de l'aide aux États en difficulté, elle demeure intransigeante. Le président du Bundestag a d'ailleurs prévenu que le plan d'aide à la Grèce ne serait pas adopté en septembre, comme prévu. Contrairement à ce qu'a promis la chancelière à ses partenair

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant