Merkel appuie l'offre allemande pour les sous-marins australiens

le
0

BERLIN, 13 novembre (Reuters) - La chancelière Angela Merkel, a apporté publiquement le soutien de son gouvernement à la candidature d'un groupe allemand pour l'appel d'offres lancé par l'Australie en vue de la construction de sa nouvelle flotte de sous-marins, un contrat dont le montant pourrait atteindre 33 milliards d'euros. ThyssenKrupp Marine Systems (TKMS), filiale du géant de l'acier et de l'industrie ThyssenKrupp, et le groupe public français DCNS sont en lice pour ce contrat face au duo japonais formé par Mitsubishi Heavy Industries 7011.T et Kawasaki Heavy Industries 7012.T . "Le gouvernement allemand soutient l'offre allemande", a déclaré Angela Merkel à la presse après une rencontre avec le Premier ministre australien, Malcolm Turnbull, alors que les membres du gouvernement allemand se prononcent rarement en public sur ce genre de dossier. "Nous pensons que nos entreprises peuvent offrir une qualité élevé et que c'est un élément qui devrait être convaincant", a-t-elle ajouté. TKMS et DCNS ont assuré que leur offre prévoirait que la totalité des travaux de construction des sous-marins serait réalisée en Australie. Le Japon s'est dit prêt à s'aligner sur cette proposition. Malcolm Turnbull a déclaré vendredi que Canberra procédait à une évaluation des offres "afin de déterminer quelle partie coopérera à la construction des nouveaux sous-marins". "Les critères, les spécifications qui ont été précisés nécessiteront beaucoup d'innovation de la part de la compagnie choisie, quelle qu'elle soit", a-t-il ajouté. (Paul Carrel et Joseph Nasr; Marc Angrand pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant