Merkel agite la menace de nouvelles sanctions contre Moscou

le
0

NEWPORT, Pays de Galles, 4 septembre (Reuters) - Les pays de l'Otan souhaitent une solution politique au conflit ukrainien et sont prêts à en discuter avec la Russie, a déclaré jeudi soir la chancelière allemande Angela Merkel, tout en ajoutant que de nouvelles sanctions pourraient être décidées pour accentuer la pression sur Moscou. "Nous sommes prêts à donner du poids à nos demandes politiques en imposant de nouvelles sanctions", a dit la chancelière à Newport au Pays de Galles, où se tient le sommet de l'Otan. "Mais le message, c'est que nous souhaitons une solution politique; nous, et tout particulièrement le président ukrainien, sommes naturellement prêts à en discuter avec la Russie", a-t-elle continué. (Sabine Siebold; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant