Merck verse 950 millions de dollars pour clore le dossier Vioxx

le
0

(Reuters) - Merck versera quelques 950 millions de dollars (plus de 700 millions d'euros) pour mettre fin aux accusations à son encontre au civil et au pénal d'utilisation non autorisée de son anti-inflammatoire Vioxx, a annoncé mardi le département américain de la Justice.

Le Vioxx, qui fut un médicament à succès du laboratoire américain, avait été retiré du marché en septembre 2004 après avoir été lié à des risques cardiaques.

Le département de la justice affirmait que Merck avait préconisé l'utilisation du médicament pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde avant d'en avoir reçu l'autorisation par la Food and Drug Administration (FDA), l'autorité américaine du médicament.

Merck avait indiqué en octobre 2010 qu'il passait une provision de 950 millions de dollars liée à ce dossier.

En 2007, Merck avait aussi accepté de payer 4,85 milliards de dollars pour mettre fin aux plaintes de plusieurs milliers d'anciens utilisateurs du Vioxx.

Anna Yukhananov, Danielle Rouquié pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant