Merck-Résultats décevants, revers sur l'hépatite C

le
0

par Ransdell Pierson 4 février (Reuters) - Merck & Co MRK.N a publié mercredi des résultats trimestriels inférieurs aux attentes et annoncé que son traitement expérimental de l'hépatite C risquait de perdre son statut de "traitement novateur", plusieurs traitements concurrents ayant récemment été homologués. A la Bourse de New York, l'action Merck perdait 3,85% à 58,67 dollars à 15h35 GMT, la plus forte baisse de l'indice Dow Jones .DJI , alors pratiquement stable. Merck a précisé que son traitement de l'hépatite C, qui s'était vu attribuer par la Food and Drug Administration (FDA) le statut de traitement novateur ("breakthrough therapy"), susceptible de faciliter sa mise sur le marché, devrait obtenir le feu vert des autorités américaines au premier semestre de cette année. Le revers que constitue la perte du statut de traitement novateur intervient après l'homologation récente de traitements oraux coûteux de l'hépatite C mis au point par Gilead Sciences GILD.O et AbbVie ABBV.N . Face à cette intensification de la concurrence sur ce segment de marché particulièrement lucratif, Merck a annoncé en juin dernier le rachat d'Idenix Pharmaceuticals IDIX.O pour 3,85 milliards de dollars, soit trois fois la valeur boursière d'Idenix à l'époque. Merck expliquait alors vouloir combiner les médicaments les plus prometteurs élaborés par chacun des deux groupes pour mettre au point un traitement plus rapide et plus efficace de l'hépatite C. LE DOLLAR FORT PÈSE SUR LES RÉSULTATS "Nous ne pensons pas que cela affectera le développement du traitement", a commenté mercredi Chris Schott, analyste de JPMorgan, à propos de la perte du statut de traitement novateur. Gilead, qui a lancé son propre traitement, le Sovaldi, fin 2013, a réalisé au quatrième trimestre un chiffre d'affaires de 1,73 milliard avec ce seul produit. Il a également lancé l'Harvoni, une nouvelle pilule combinant Sovaldi et un autre traitement. Les résultats trimestriels de Merck, eux, sont marqués par un chiffre d'affaires légèrement inférieur aux attentes et le groupe a dit prévoir pour 2015 des bénéfices inférieurs aux attentes des analystes, arguant de la vigueur du dollar. Le deuxième groupe pharmaceutique américain prévoit pour cette année un bénéfice compris entre 3,32 et 3,47 dollars par action, hors éléments exceptionnels, en comprenant un effet de change négatif de 27 cents. Le consensus de Wall Street est actuellement de 3,49 dollars. Au quatrième trimestre, Merck a réalisé un bénéfice de 7,32 milliards de dollars (6,39 milliards d'euros), soit 2,54 dollars par action, contre 781 millions (26 cents/action) un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 87 cents par action, deux cents de plus que le consensus établi par Thomson Reuters I/B/E/S. Le chiffre d'affaires a reculé de 7% à 10,48 milliards de dollars, un peu inférieur aux 10,5 milliards attendus par Wall Street, du fait entre autres d'une baisse des ventes du Remicade contre la polyarthrite rhumatoïde dont le brevet est tombé dans le domaine public. Hors effets de change, la baisse des ventes aurait été limitée à 4%. (Véronique Tison et Marc Angrand pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant