Merck publie des résultats supérieurs aux attentes

le
0
LES BÉNÉFICES TRIMESTRIELS DE MERCK DÉPASSENT LES ATTENTES MALGRÉ LA HAUSSE DU DOLLAR
LES BÉNÉFICES TRIMESTRIELS DE MERCK DÉPASSENT LES ATTENTES MALGRÉ LA HAUSSE DU DOLLAR

(Reuters) - Merck a annoncé vendredi des bénéfices trimestriels meilleurs qu'attendu, en dépit de l'impact négatif de la hausse du dollar, à la faveur d'une progression de la croissance de ses ventes de traitements contre le diabète et le VIH.

A la suite de la publication de ces résultats, le titre du deuxième groupe pharmaceutique américain augmentait de près de 2% dans des échanges d'avant-Bourse.

Merck a dit avoir fait mieux que le consensus à la faveur essentiellement d'une baisse de 260 millions de dollars de ses dépenses de marketing et de ses coûts administratifs.

Le groupe a dégagé un bénéfice trimestriel de 1,79 milliard de dollar, 58 cents par action, au deuxième trimestre. Un an auparavant, son bénéfice s'était inscrit à 2,02 milliards de dollars, 65 cents par titre.

Hors exceptionnels, le groupe a gagné 1,05 dollar par titre.

En moyenne, les analystes anticipaient 1,01 dollar.

Les ventes ont augmenté de 1% à 12,31 milliards, mieux que les 12,15 milliards prévus par les analystes.

Si le dollar n'avait pas été aussi élevé, les ventes auraient progressé de 5%.

Mark Schoenebaum, analyste chez ISI Group, a estimé que ces résultats étaient "très bons", tirés par des ventes étonnamment soutenues.

"Mais ce qui importe, ce ne sont pas tellement les résultats, mais plutôt ce qu'il y a dans les tuyaux", a-t-il ajouté.

Merck compte en effet sur des médicaments actuellement en phase d'élaboration pour compenser la baisse anticipée des ventes de son traitement de l'asthme Singulair, dont le brevet tombe dans le domaine public le mois prochain.

D'après les analystes, l'arrivée sur le marché des génériques de ce produit devrait faire baisser de deux tiers les ventes du Singulair, qui étaient jusqu'ici de cinq milliards de dollars par an.

Sur les 18 mois à venir, Merck espère obtenir le feu vert pour six médicaments, dont de nouveaux types de traitements de l'insomnie et de l'ostéoporose.

En dépit des effets de change, Merck a réaffirmé son objectif de dégager un BPA hors exceptionnels de 3,75 à 3,85 dollar par action cette année. L'an dernier, son BPA annuel avait atteint 3,77 dollars.

Ransdell Pierson, Nicolas Delame pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant