Mercier prend la défense des magistrats

le
0
Le ministre de la Justice revient sur les propos de Brice Hortefeux, qui avait jugé «disproportionnées» les peines prononcées par le tribunal de Bobigny contre sept policiers ayant menti sur un accident.

Brice Hortefeux «n'est pas ministre de la Justice». Par ce bref rappel, le garde des Sceaux Michel Mercier mouche le ministre de l'Intérieur dont les propos sur une décision de justice sont à l'origine d'une polémique. Brice Hortefeux a en effet qualifié de «disproportionné» le jugement rendu vendredi par le tribunal de Bobigny à l'encontre de sept policiers ayant rempli un faux procès-verbal pour masquer un accident. Des peines de six mois à un an ferme ont été prononcées. «Je serai toujours là pour défendre les magistrats», ajoute Michel Mercier dans une interview au Parisien/Aujourd'hui en France, dimanche. «Je ne laisserai jamais dire que les magistrats sont laxistes».

Interrogé sur ce que lui inspirent les propos de Brice Hortefeux, le garde des Sceaux répond : «Je rappelle simplement que lui n'est pas ministre de la Justice, mais qu'il est chargé des policiers». S'il reconnaît qu'il n'a pas été surpris par le communiqué du ministre de l'Intérieur,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant