«Merci pour ce moment» adapté au cinéma : le ras-le-bol des proches de Hollande

le
23
«Merci pour ce moment» adapté au cinéma : le ras-le-bol des proches de Hollande
«Merci pour ce moment» adapté au cinéma : le ras-le-bol des proches de Hollande

« Le cauchemar continue... » lâche un conseiller de l'exécutif. C'est avec un gros soupir de ras-le-bol que les proches et amis du chef de l'Etat, qui n'acceptent de parler de ce sujet brûlant que sous couvert d'anonymat, ont appris hier l'adaptation possible sur grand écran du best-seller de Valérie Trierweiler, « Merci pour ce moment ». « Je suis tombé de ma chaise », avoue l'un. « Elle ne va pas le lâcher... » peste un autre. « Il va encore passer pour le salaud, pour le menteur », souffle un cadre du PS. « Les enfoirées ! » enrage même un vieil ami du président, en référence à l'ex-first lady et à son amie Saïda Jawad, à l'origine de ce projet cinématographique.

A l'Elysée, sans surprise, c'est officiellement « no comment ». Lancé en plein marathon de voeux, François Hollande n'a découvert la -- fâcheuse -- nouvelle que dans l'après-midi par une dépêche de presse. Blasé, selon un proche qui rappelle qu'il en a vu d'autres depuis le début de ses déboires conjugaux avec son ex-compagne il y a un an. « Il a un moral d'acier, une résistance absolue », assure l'un de ses visiteurs réguliers au palais.

Pas tant que cela, nuancent d'autres, qui le disent pressé de passer à autre chose. Ceux-là ne cachent pas leur colère face à une Trierweiler accusée d'exploiter jusqu'à l'écoeurement le juteux filon de la vengeance « pour se faire du fric » (les ventes françaises de son best-seller lui ont rapporté entre 1,3 et 1,7 M¤). « Passe encore qu'elle ait écrit un livre parce qu'elle avait besoin de se reconstruire, mais là, donner son accord à un film... » accuse l'un. « C'est un puits sans fond. Elle n'aura jamais assez d'argent, jamais assez de reconnaissance, elle ne sera jamais rassasiée. Tout ça risque de très mal finir », redoute un hollandais historique qui imagine la journaliste de « Paris Match » finir « riche » certes, mais « toute seule ». « Les gens ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Toti1926 le mercredi 14 jan 2015 à 10:46

    A étaler au grand jour ses turpitudes "présidentielles" il s'exposait aux critiques . Que la citoyenne lambda qu'est redevenue Mme. Trierweiler tire profit de ce qu'il lui fit subir, ne me trouble pas, c'est son affaire; leur affaire! Mais que cela ne soit pas très compatible avec la fonction de Président aux Français de juger !

  • cavalair le mercredi 7 jan 2015 à 22:18

    @ Frenchto +10

  • mlaure13 le mardi 6 jan 2015 à 19:44

    Savoir comment l’ENA et cohorte de fonc-tionnaires nous la me//ttent profond et sans vase//line… LIRE http://www.observatoiredessubventions.com/2014/combien-coutent-les-retraites-des-fonctionnaires/ http://www.contribuables.org/%C2%AB+Les+contribuables+continuent+%C3%A0+payer+les+privil%C3%A8ges+des+retrait%C3%A9s+de+la+SNCF+et+de+la+RATP+%C2%BB+%28IREF%29 http://www.ifrap.org/Desindexer-les-retraites-des-fonctionnaires,14036.htmle

  • mlaure13 le mardi 6 jan 2015 à 19:44

    Quand on a la main, (pour ne pas dire le reste) dans le pot de confiture, et que ça tourne au vinaigre, les "rats" en on ras le bol ...??? PTdR...

  • tropfort le mardi 6 jan 2015 à 16:04

    Il met des nuls autour de lui pour briller. Il fait pareil en privé. Bien fait pour sa ... donc.

  • bordo le mardi 6 jan 2015 à 15:57

    Ecoutez-les, si c'est vrai, ces "proches" de qui-vous-savez, qui s'inquiètent, disent que cette femme est "seule", "n'en a jamais assez", etc. Non. Elle est libre et le grossier personnage qui l'a trompée et congédiée s'étonne de passer à la caisse. Il n'a que ce qu'il mérite et déshonore la fonction de président du conseil général de Corrèze.

  • 2445joye le mardi 6 jan 2015 à 15:00

    C'est quand même étonnant qu'un homme habile à trouver des synthèses n'ait pas réussi à faire admettre à ces 2 femmes la perspective d'un ménage élargi. Mitterrand y était fort bien parvenu.

  • frenchto le mardi 6 jan 2015 à 14:31

    knbskin, le plus grand des hommes qu'il soit érudit, meneur, entrepreneur, chercheur... est déboussolé en face d'une jolie paire de fesses. Probablement, notre cerveau reptilien qui ne fonctionne qu'en mode binaire pour la défense ou la reproduction, n'est pas adapté pour faire face intelligemment à une femelle. C'est pourquoi il ne faut pas s'étonner de voir tout ça. L'islam a réglé ce problème à sa façon, mais bon ce n'est pas ma façon, je préfère les jolies fesses

  • akka. le mardi 6 jan 2015 à 14:09

    Y en a marre de ces fonds de poubelles déversés sur la France et pendant ce temps là, le chômage progresse et les gens sont de plus en plus désespérés par la pâuvreté galopante !

  • knbskin le mardi 6 jan 2015 à 14:07

    C'est vrai, syjo que la cravate de notaire va très bien à un Pépère ! :D