Merci l'Impact !

le
0
Merci l'Impact !
Merci l'Impact !

L'exploit n'a finalement pas eu lieu. Courageux et volontaires en première période, les joueurs de l'Impact n'étaient tout simplement pas assez forts pour remporter la Ligue des champions CONCACAF. Mais bien au-delà de ce dénouement malheureux, la folle épopée des Québécois mérite d'être saluée.

Le stade olympique de Montréal applaudissant les héros malheureux de l'Impact au coup de sifflet final restera une image forte de cette finale. Car si la défaite est violente, si elle sera sans doute difficile à avaler pour les coéquipiers de Laurent Ciman, elle n'est qu'anecdotique. L'un dans l'autre, le Bleu-Blanc-Noir a déjà marqué l'histoire du soccer. Parce qu'aucun club canadien n'avait réussi à se hisser en finale de cette Ligue des champions. Parce qu'avec ses armes, l'Impact a tenu tête à des clubs pourtant supérieurs. Parce qu'à la force de leur courage, les joueurs de Frank Klopas ont prouvé au monde entier que le Canada, ce n'est pas que le hockey. Pour tout cela, merci l'Impact !
Un parcours incroyable
Depuis près d'un an aujourd'hui, l'Impact bataille en Ligue des champions. Emmanuel Merceron, ancien gestionnaire des comptes du club québécois, se souvient de chaque match, des phases de poules jusqu'à la finale perdue. "Il y a eu une part de chance, il ne faut pas le nier. Ils sont tombés en poule sur une équipe des Red Bulls très peu concernée par la Ligue des champions. Ils font ensuite un premier exploit en quart de finale contre Pachuca, ce que personne n'avait vu venir. Puis en demi-finale, ils se retrouvent contre une bonne équipe d'Alajuelense qu'ils battent facilement à l'aller deux buts à zéro. Au retour, ils prennent un vrai bouillon, ils auraient pu perdre dix buts à deux, c'était pareil. Mais c'est passé, au courage" explique-t-il. Mais le véritable exploit, ils le réalisent lors du match aller de la finale face au Club América. Alors qu'on leur promet l'enfer dans le mythique stade Azteca, Piatti et ses compères vont chercher un match nul inespéré, avec un précieux but inscrit à l'extérieur. Piqués au vif, les Mexicains offriront l'enfer à l'Impact lors du match retour, mais qu'importe. "Ce parcours est tout simplement incroyable pour ce club qui a terminé dernier de la Major League Soccer la saison passée. C'est fou que Montréal arrive en finale, et pas les armadas de Los Angeles et Seattle. Le dernier club de la ligue l'année dernière, il faut se rendre compte !" se réjouit Emmanuel Merceron.
Un match, des anecdotes
Si cette finale retour était si particulière, c'est qu'elle a livré, tout au long de la semaine, son lot d'anecdotes et de surprises. Suspendu à cause d'un nombre…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant