Mercedes : Vettel s'en prend à la voiture de sécurité

le
0
Mercedes : Vettel s'en prend à la voiture de sécurité
Mercedes : Vettel s'en prend à la voiture de sécurité
Nico Rosberg (Mercedes) a critiqué les organisateurs du Grand Prix de Hongrie qui ont fait entrer la viiture de sécurité au mauvais moment alors qu'il était en tête.

Nico Rosberg a vécu une course frustrante dimanche. Avant sa prise de bec avec son équipier Lewis Hamilton, le pilote allemand avait connu une première mésaventure. Alors en tête du Grand Prix de Hongrie, le leader du championnat du monde s'est retrouvé bloqué derrière la voiture de sécurité entré en piste après l'accident de Marcus Ericsson (Caterham). L'entrée tardive de celle-ci a empêché à Rosberg et à ses trois poursuivants (Bottas, Vettel et Alonso) de rentrer aux stands à l'inverse des autres concurrents qui ont pu changer leurs pneus. A la sortie des stands, Rosberg s'est ainsi retrouvé cinquième. A sa grand désarroi. « Ils l'ont envoyée au mauvais moment, regrette-t-il. J'étais coincé derrière elle et c'était tellement lent que tous les gars qui ont réussi à s'arrêter aux stands pour la première fois sont sortis devant mois - ce qui n'est pas censé être le cas. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant