Mercedes : Rosberg admet son erreur

le
0

Victime d'une sortie de piste ayant grandement endommagé le nez de sa Mercedes, Nico Rosberg n'a pas fui ses responsabilités et est revenu sur les causes de ce crash.

Alors que la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix d'Australie, comme la première, a été grandement perturbée par la pluie, Nico Rosberg n'a pas été capable de maîtriser sa Mercedes à la réaccélération et est allé heurter le mur. Une sortie de piste qui a grandement endommagé l'avant de sa monoplace et mis un terme à sa participation aux essais. Une erreur que Nico Rosberg a volontiers admis et expliqué. « J'ai juste accéléré trop fort, j'a perdu le contrôle de la voiture, a déclaré l'Allemand. Au moins, la piste n'a pas séché, donc je n'ai pas perdu grand-chose. »

Mais ce qui chagrine le plus Nico Rosberg, c'est que la piste humide ne lui a pas permis de commencer à préparer la course de dimanche, mais aussi la séance de qualifications et son nouveau format, une des curiosités de ce premier Grand Prix de la saison. « Demain (samedi) sera un jour important, il faudra faire la simulation de qualifications et de course en une heure, a ajouté l'Allemand. Ce sera enthousiasmant d'utiliser les supertendres. La température de la piste sera d'ailleurs très différente. Il faut vraiment s'adapter, il y a beaucoup de choses que nous ferons différemment, mais attendez de voir demain. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant