Mercedes redouble de classe

le
0
Mercedes ne vacille pas sur son monospace compact. Il persiste et signe mais prépare une Classe A revenant à la berline classique.


Prendre de la hauteur n'est pas toujours un atout et Mercedes, qui a cultivé pendant une bonne décennie le principe du plancher sandwich et la caisse surélevée sur ses Classe A et B a tout bouleversé. On verra plus tard ce qu'il en est pour la A, revenant au profil de berline, mais la B, tout en restant fidèle au concept même de monospace, temporise quelque peu ces dérives. Ainsi, la hauteur de carrosserie est diminuée de 5 cm, l'assise des sièges de 8,6 cm et ceci à la demande expresse des clients. Si ceux-ci apprécient le volume utile - et il a été préservé et même amélioré sur la Classe B allongée de près de 10 cm (4,359 m) - il semble que le contact avec la route et un centre de gravité moins haut perché soient redevenus une priorité.


Mercedes, très à l'écoute, en a profité pour dessiner une carrosserie particulièrement aérodynamique (Cx 0,26) et aux surfaces travaillées par de savants plis de tôle. Un modèle Pack Eco descen

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant