Mercedes : Pas de sanction finalement contre Hamilton

le , mis à jour à 18:25
0
Mercedes : Pas de sanction finalement contre Hamilton
Mercedes : Pas de sanction finalement contre Hamilton

La victoire de Lewis Hamilton, dimanche à Monza, a bien été confirmée après l'enquête concernant une possible irrégularité dans la pression de ses pneumatiques.

La victoire de Lewis Hamilton est désormais confirmée. Peu avant l’arrivée du Grand Prix d’Italie, les commissaires de la FIA ont convoqué les responsables de Mercedes et ont enquêté sur la pression des pneumatiques de la monoplace du Britannique au départ. Les consignes édictées par Pirelli avant le week-end de Monza stipulent que les pneus doivent avoir une pression de 19,5 psi ou plus.

Or, juste avant le départ, le pneu arrière gauche de la monoplace de Lewis Hamilton était 0,3 psi en-dessous de cette limite minimale quand le même pneu pour la Mercedes de Nico Rosberg était 1,1 psi en-dessous de la limite. Une telle vérification a aussi eu lieu chez Ferrari et les deux monoplaces étaient en règle. L’écurie Mercedes a été prévenue par la FIA dès 15h04, soit bien avant l’arrivée de la course. Les commissaires ont donc décidé de ne pas sanctionner les pilotes britanniques alors qu'ils risquaient une disqualification. A noter qu'en GP2, plusieurs pilotes ont vu leurs temps de qualification effacés pour une raison similaire, ce qui laisse à penser qu'une sanction devrait tomber sur Lewis Hamilton.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant