Mercedes : La saison parfaite de Lewis Hamilton

le
0
Mercedes : La saison parfaite de Lewis Hamilton
Mercedes : La saison parfaite de Lewis Hamilton

Lewis Hamilton s'est imposé à Austin lors du Grand-Prix des Etats-Unis devant Nico Rosberg et Sebastian Vettel. L'Anglais est officiellement champion du monde 2015, son troisième titre après 2008 et 2014. Cette saison, Hamilton a tout simplement été parfait.

Alors qu’il avait dû attendre la dernière course de la saison pour être officiellement sacré champion du monde en 2008 et 2014, Lewis Hamilton s’est offert une fin de saison en roue libre grâce à sa victoire à Austin. Un luxe qu’il s’est payé grâce à une saison tout simplement exceptionnelle. En 2015, Hamilton c’est 11 poles positions. Dont 12 sur les 13 premières courses. Hamilton a écrasé toute concurrence dès le début de l'année. Après les quatre premières courses, en Australie, en Malaisie, en Chine et à Bahreïn, le désormais triple champion du monde avait déjà creusé l’écart : quatre poles positions et trois victoires pour une deuxième place en Malaisie. Hamilton ne laisse alors aucune chance à ses adversaires. Cette année, le titre ne pouvait pas lui échapper. Si en Espagne il n’a ni gagné ni signé la pole, se faisant voler la vedette par son coéquipier et meilleur adversaire Nico Rosberg, Hamilton remettait les choses au clair à Monaco, avec une nouvelle pole.

Des miettes laissées sur le bas-côté

Il ne gagnera pas en Principauté à cause d’une énorme erreur de son écurie, alors qu’il filait tranquillement vers la victoire. Mercedes s’excusera après la course. Faute avouée, à moitié pardonnée. Monaco est un déclic pour Hamilton qui décroche derrière six poles positions consécutives. Au Canada, en Autriche, en Grande-Bretagne, en Hongrie, en Belgique et en Italie. Six poles positions, pour quatre victoires, une seconde place, et une décevante 6eme place en Hongrie. Hamilton possède à ce moment-là 53 points d’avance sur Rosberg et 74 sur Vettel. L’Anglais le sait, le titre n’est plus très loin. Inconsciemment, Hamilton baisse de régime et enchaîne quatre courses sans pole position à Singapour, où il abandonnera pour un problème d’accélérateur, au Japon, en Russie et enfin ce dimanche aux Etats-Unis. Mais mise à part à Singapour, Lewis Hamilton a à chaque fois remporté la course ! Il reste à présent trois courses à disputer, et 75 points à distribuer. Hamilton a respectivement 76 et 80 points d’avance sur Sébastian Vettel et Nico Rosberg. Il ne sera plus repris. Hamilton est champion du monde au terme d’une saison incroyable : 16 courses, 11 poles positions, 10 victoires et 14 podiums.

Jérémy BALLESTER

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant