Mercedes, Audi et BMW alliés à General Atlantic pour HERE

le , mis à jour à 17:53
0

(Actualisé avec des précisions sur les autres candidats, détails) par Edward Taylor et Arno Schuetze FRANCFORT, 21 mai (Reuters) - Les constructeurs automobiles haut de gamme allemands Mercedes, Audi et BMW se sont associés au fonds de capital-investissement américain General Atlantic pour accroître leurs chances de racheter HERE, la filiale de cartographie de Nokia NOK1V.HE , ont déclaré jeudi deux sources proches du dossier. Le groupe finlandais a lancé une revue stratégique de sa filiale le mois dernier après avoir annoncé un projet de rachat d'Alcatel-Lucent ALUA.PA pour 15,6 milliards d'euros. Il a ainsi lancé de fait les enchères sur HERE, qui intéresse entre autres le spécialiste américain du covoiturage Uber Technologies et le moteur de recherche sur internet chinois Baidu BIDU.O , mais aussi des groupes automobiles. Une source du secteur financier a précisé que General Atlantic devrait prendre 30% des parts du consortium formé avec les constructeurs allemands mais que ce pourcentage pourrait encore évoluer. Une autre source a dit que chacun des trois constructeurs était prêt à débourser jusqu'à 700 millions d'euros pour sa propre part. Les constructeurs, qui ont fait une offre indicative dont le montant n'a pas été révélé, n'ont pas eu de retour de Nokia et attendent une réponse avant de décider s'ils améliorent leur offre, a dit une autre source. "La limite haute correspond tout simplement à ce qu'il en coûterait de constituer la base cartographique par d'autres moyens, en s'associant avec un autre acteur ou en la jouant seul", a déclaré une source du secteur automobile. L'une des sources du secteur financier a précisé que les constructeurs étaient disposés à faire entrer un autre partenaire financier dans le consortium mais qu'ils exigeaient de garder le contrôle des actifs de cartographie. Nokia, Mercedes-Benz, filiale de Daimler DAIGn.DE , Audi, filiale de Volkswagen VOWG_p.DE , et BMW BMWG.DE ont refusé de commenter ces informations, tout comme General Atlantic Partners. Les analystes financiers évaluent HERE entre deux et quatre milliards d'euros. La société réalise plus de la moitié de son chiffre d'affaires avec les constructeurs automobiles. Uber Technologies est allié au chinois Baidu et au fonds de capital investissement Apax partners APAX.UL pour racheter HERE moyennant une somme non connue, suivant des sources au fait du dossier. Un autre consortium regroupant le prestataire de services internet chinois Tencent Holdings 0700.HK , le cartographe chinois NavInfo 002405.SZ et le fonds de capital investissement suédois EQT Partners est également en lice, selon trois autres sources. Les constructeurs automobiles sont très confiants car si HERE les ignorait, cela pourrait lui revenir cher dans la mesure où il tire plus de la moitié de son chiffre d'affaires des cartes utilisées dans leurs systèmes de navigation à bord. Conséquence indirecte de la chasse à HERE, Morgan Stanley a relevé jeudi sa recommandation sur TomTom TOM2.AS , le spécialiste néerlandais des logiciels de navigation, jugeant que la vente de HERE ferait de lui l'unique cartographe indépendant de taille mondiale. L'action TomTom gagne 6,6% à 9,86 euros à quelques minutes de la clôture de la Bourse d'Amsterdam. (Edward Taylor et Arno Schuetze, avec Andreas Cremer, Wilfrid Exbrayat et Marc Angrand pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant