Mercato, prolongation, Grand Stade... Aulas fait le point

le
0
Mercato, prolongation, Grand Stade... Aulas fait le point
Mercato, prolongation, Grand Stade... Aulas fait le point

Jean-Michel Aulas a fait un point vendredi sur l'évolution du dossier Grand Stade. Le président lyonnais a également évoqué le cas Lacazette, qui a désormais les cartes en main pour se décider.

Au lendemain de la validation du calendrier de la saison 2015-16 de Ligue 1, on en sait encore davantage depuis vendredi sur le programme qui attend l’Olympique Lyonnais cette saison. En attendant de déménager définitivement au Grand Stade, l’OL continuera de disputer ses matchs à domicile au stade de Gerland. La prestigieuse équipe du Milan AC rendra notamment visite aux joueurs d’Hubert Fournier dans le cadre d’un match amical de gala, le 18 juillet à Gerland. Sorte d’adieux avant l’heure à Gerland avant le départ dans le Grand Stade, a annoncé Jean-Michel Aulas vendredi lors de son premier point presse à l'intérieur du futur stade lyonnais « Il y aura des matches amicaux face à Sion, le PSV. Le Milan AC viendra à Gerland le 18 juillet. », s’est réjouit le président lyonnais, surtout pressé que son équipe fasse ses débuts dans le Grand Stade.

Le premier choc au Grand Stade opposera Lyon à Marseille

Une première prévue en tout début d’année 2016, à condition que la date de livraison soit respectée. Ce dont ne semble pas douter Aulas, qui ne cracherait pas sur un match inaugural contre Troyes le 9 janvier mais qui se prend déjà à rêver du choc de la semaine suivante (16 janvier) face à l’OM. « Le premier match de l’OL pourrait être celui face à Troyes le 9 janvier. Et la vraie inauguration pouvant se faire pour la venue de l’OM le 24 janvier. Le dernier à Gerland étant alors celui contre le SCO Angers, le 5 ou 6 décembre 2015. » Avec combien d’abonnés ? Un peu plus qu’à Gerland, répond Aulas. « On a fixé un objectif de 25 000 abonnements à Gerland, on bloquera à 30 000 au Grand Stade. »

La prolongation de Lacazette avant l’arrivée d’un défenseur ?

Alexandre Lacazette pourrait faire partie des Lyonnais qui goûteront à cette nouvelle aventure. Tout dépendra de la réponse du buteur lyonnais, sous contrat jusqu’au 30 juin 2018 et qui s’est vu proposer vendredi de rempiler. Avec revalorisation salariale à la clé. « Alex est sous contrat jusqu’en 2018. Je lui souhaite de jouer l’Euro. Il a intérêt à rester à l’OL et nous, nous voulons le garder. J’ai proposé qu’il ait le statut de joueur numéro UN s’il prolongeait son contrat. Il recevrait une rémunération qui ne serait pas inférieure à 4 M€ par an. On a donc fait ce qu’il fallait… (ce qui en ferait le Lyonnais le mieux payé de l'effectif) », a révélé Aulas, revenu également sur le dossier du défenseur central espéré par l’OL. « On fera un effort en priorité sur ce poste », ne cache pas le président lyonnais. A l’heure où Chelsea ferait le forcing pour arracher Samuel Umtiti (« Il est intransférable, c’est un pilier de l’équipe, on lui a proposé une prolongation de contrat », a indiqué JMA vendredi), la piste Adil Rami serait toujours plus que jamais à l’étude dans le cadre d’un prêt avec option d’achat. L’éventuelle venue du défenseur français du Milan AC aurait d’ailleurs été évoquée à l’occasion des discussions autour du match amical du 18 juillet prochain entre les deux équipes. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant