Mer de Chine-Le Japon "inquiet" face à une Chine "sans compromis"

le
0
    TOKYO, 2 août (Reuters) - Le Japon s'est dit "profondément 
inquiet" dans son rapport annuel de défense publié mardi quant à 
la position de Pékin par rapport au droit international, moins 
d'un mois après le refus chinois de reconnaître la décision de 
la Cour d'arbitrage de La Haye en sa défaveur en mer de Chine du 
Sud. 
     La Cour permanente d'arbitrage (CPA) de La Haye a donné 
gain de cause aux Philippines dans leur litige avec la Chine ; 
cette dernière revendiquait des droits historiques sur des 
ressources dans la majeure partie de la mer de Chine du Sud. 
    Le Japon a appelé Pékin à respecter l'arbitrage, le jugeant 
contraignant, mais la Chine a mis en garde Tokyo contre toute 
interférence dans ses affaires intérieures. 
    Mardi, le Japon a évoqué les "conséquences involontaires" du 
non-respect par Pékin des règles internationales. "La Chine 
paraît prête à poursuivre ses demandes unilatérales sans faire 
de compromis", poursuit le gouvernement japonais dans son 
rapport de défense. 
    Pékin réclame la possession de quelque 85% de la mer de 
Chine méridionale, un territoire disputé par le Bruneï, la 
Malaisie, les Philippines, Taïwan et le Vietnam. 
 
 (Tim Kelly; Julie Carriat pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant