"Mensurations" de Barbie : Mattel s'explique

le
2
Barbie en 1980.
Barbie en 1980.

Alors que les ventes de Barbie sont en chute libre et que la polémique concernant les mensurations de cette dernière sont récurrentes, Kimberly Culmone, la vice-présidente de Mattel depuis 2007, est sortie de sa réserve.

Dans une interview au site Fastcodesign.com, elle a assuré qu'il n'était pas question de redessiner la plastique de la poupée. "Le corps de Barbie n'a jamais été conçu pour être réaliste. Barbie a été créée pour que les filles puissent l'habiller et la déshabiller facilement", a-t-elle plaidé. Comme pour les mannequins humains, l'objectif est avant tout "que la tenue tombe parfaitement sur le corps de Barbie".

"Quand elles jouent, elles jouent"

Kimberly Culmone balaie l'idée selon laquelle les fillettes comparent leur corps à celui de leur poupée. "Les fillettes voient le monde de manière différente. Elles ne regardent pas ça avec le même angle que les adultes", assure Kim Culmone. "Quand elles jouent, elles jouent... Elles prennent la voiture pour aller sur la Lune et leur vaisseau spatial pour aller à l'épicerie. C'est comme ça que les enfants jouent."

Pour la dirigeante, en somme, "qu'il s'agisse de modèle physique ou de quoi que ce soit d'autre, c'est prouvé, c'est l'entourage social qui les influence". Une référence à une étude de l'université du Sussex sur les Barbie, datant de 2006, et qui livre également d'autres résultats concluant notamment que l'exposition des fillettes aux poupées trop...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • genomic le mercredi 5 fév 2014 à 07:41

    Il faudrait une barbie pour chaque "communauté" ( ironique ):- Barbie lesbienne- Barbie obèse- Barbie poilue- Barbie transgenreetc...

  • papy988 le mercredi 5 fév 2014 à 06:49

    C'est vraiment très important les mensurations de barbie.Plus que le chomage insecurite etc .