Méningite C : les jeunes insuffisamment vaccinés

le
0
En France, seuls 20 à 30% de la population cible est protégée. Chaque année, la bactérie continue à faire une trentaine de victimes, notamment chez les jeunes, comme à Lille la semaine dernière.

Jeudi dernier à Lille, une jeune étudiante de 20 ans est morte, foudroyée par une méningite C. Un autre cas de méningite, dont le type n'est pas connu, avait également été diagnostiqué chez un étudiant la semaine précédente. Or les deux jeunes gens fréquentaient les mêmes lieux. Pour éviter la propagation de la maladie, l'Agence régionale de santé du Nord-Pas-de -Calais a appelé les étudiants à se faire vacciner.

Trente personnes meurent chaque année en France des suites d'une méningite C. Elle est provoquée par une bactérie, le méningocoque, qui peut être présente dans le fond de la gorge de certaines personnes sans entraîner de maladies. Les raisons pour lesquelles certaines développent une infection invasive à méningocoque mais d'autres pas sont peu connues. En revanche, on sait que le méningocoque sévit de façon plus importante pendant les périodes à infections respiratoires virales. «Le virus prépare le terrain», explique le professeur Emman

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant