Ménez, la mise au banc

le
0
Ménez, la mise au banc
Ménez, la mise au banc

Le visage fermé, à l'issue du succès face à Dijon (3-2) samedi soir, Jocelyn Gourvennec n'a pas éludé la question sur la non-titularisation de Jérémy Ménez. « Avec moi, il n'y a pas de statut qui compte, assène le technicien breton. Le plus important, c'est l'équipe et le club. J'avais des choix à faire. Je voulais un onze de départ plus explosif. »

 

Si ce n'est pas un désaveu du rendement actuel de la tête de gondole du recrutement estival, cela y ressemble. Car, depuis le début du championnat, c'est la première fois que l'ancien Milanais n'est pas titulaire en raison d'un choix de son entraîneur, une semaine après son pénalty raté à Guingamp.

 

Des statistiques insuffisantes

 

Lors de l'ouverture de la saison, il était certes remplaçant mais c'était à cause d'un manque de rythme après son opération à l'oreille. Entré en jeu à la 67 e minute contre Dijon, il a été plutôt discret jusqu'à son action décisive sur le but de la victoire de Kamano. « Jérémy a apporté une bonne réponse en faisant une entrée intéressante. Si cela l'a piqué d'être remplaçant ? Il n'était pas content d'être sur le banc, c'est normal d'avoir des états d'âme mais cela ne m'impacte pas. Il y aura peut-être d'autres fois cette saison. Il n'y a jamais rien d'acquis », ajoute l'entraîneur bordelais.

 

L'intéressé, qui a traversé la zone mixte plongé dans son téléphone, ne s'est pas exprimé à l'issue de la rencontre. Même s'il en a l'habitude dans sa carrière, il n'est désormais plus épargné par les critiques aux Girondins. Et celles-ci ne viennent pas seulement des supporteurs. Jean-Louis Triaud estimait ainsi la semaine dernière que son joueur majeur n'était pas assez décisif et devait en faire plus.

 

Certes, Ménez a été coupé dans son élan par une blessure à la cuisse fin septembre et ses coéquipiers doivent mieux exploiter son jeu en première intention. Mais ses statistiques sont ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant