Menacés de licenciement par Auchan pour avoir regardé un match au travail

le
8
Menacés de licenciement par Auchan pour avoir regardé un match au travail
Menacés de licenciement par Auchan pour avoir regardé un match au travail

Deux agents de sécurité du magasin Auchan, à Châtellerault (Vienne), risquent de perdre leur travail pour avoir un peu trop supporter les Bleus pendant le Mondial au Brésil. Les employés du supermarché ont en effet regardé le match France-Allemagne le 4 juillet dernier pendant leurs heures de travail.

Il faut dire que ce jour-là, la compétition semblait rythmer la vie du supermarché, rapporte Centre Presse. Les caissières portaient toutes des tee-shirts de l'équipe de France, et un écran géant avait été installé dans le magasin pour permettre aux clients de suivre la rencontre pendant qu'ils faisaient leurs courses.

Il n'en fallait pas plus à ces deux agents de sécurité pour se mettre au diapason. L'un d'eux a alors pris l'initiative d'orienter l'une des 200 caméras de surveillance sur l'écran qui diffusait le match. 

Un abandon de poste selon la direction

La direction d'Auchan accuse cet agent d'abandon de poste. Son supérieur est également mis en cause. Coordonnateur au sein de l'équipe de sécurité, le responsable aurait couvert l'agent, avant de se laisser tenter, lui aussi, par le match pendant une dizaine de minutes.

Alors que le premier a été mis à pieds 10 jours, et convoqué vendredi, à un entretien, le second doit rencontrer la direction d'Auchan, le 5 août, à son retour de vacances. La direction a désormais entre 48h et un mois pour prendre sa décision. Elle a indiqué que l'employé avait déjà été sanctionné pour un autre «manquement à ses fonctions».

La CGT se mobilise

La CGT, qui estime que «c'est un moyen pas cher» de se débarrasser du responsable de l'équipe de sécurité, en mi-temps thérapeutique, a affiché son soutien aux deux employés et appelé à débrayer, une heure, vendredi. Un appel suivi par une dizaine d'employés. 

Les autres syndicats (CFDT et CFE-CGC) ont dénoncé ce débrayage. Le directeur du magasin, François Pulido a alors déclaré : «Sur le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2473957 le mardi 22 juil 2014 à 07:22

    Je poste sur le net comme tu dit rodan3 quand je suis en repos et jamais du travail. Pour info, dans mon travail on na même pas le droit davoir son téléphone sur soi...

  • rodan3 le lundi 21 juil 2014 à 16:14

    et toi tu es payé, pour poster sur le net aux heures de taff ??

  • M2473957 le lundi 21 juil 2014 à 16:02

    Normal ils étaient pas payés à regarder le foot! Je vois même pas pourquoi les journalistes en parlent...

  • ltondu le lundi 21 juil 2014 à 15:52

    Fallait surtout pas qu'on pique l'écran !

  • kejocol le lundi 21 juil 2014 à 15:51

    d'un point de vue PRIVE, c normal car au travail on est paye par l'entreprise pour faire son boulot. par contre ce week end, la TV montrait des fonctionnaires regarder le tour de FRANCE pendant leur travail et ca c'est INNACCEPTABLE car c encore le contribuable qui paie et ca le fonctionnaire l'oublie trop souvent. donc, sanction normale.

  • rodan3 le lundi 21 juil 2014 à 15:26

    ON voit les fonctionnaires ici.... sanction (éventuelle) totalement démesurée avec la "faute commise", même si le droit du travail est du côté patronal....!! avertissement et mise à pied sont largement suffisants pour ce type d'erreur ... !! de plus comme évoqué par le syndicat, une aubaine pour licencier à bon compte un mi-temps thérapeutique trés coûteux en licenciement classique pour maladie.......!!

  • TIKITI13 le lundi 21 juil 2014 à 15:15

    Faute ? Sanction ! Normal !

  • M547654 le lundi 21 juil 2014 à 15:09

    la différence entre la prison et le travail : en prison on peut regarder la télé.Sinon je n'en vois pas