Menaces d'Al-Qaïda : certaines ambassades américaines ne rouvriront pas ce lundi

le
0
Menaces d'Al-Qaïda : certaines ambassades américaines ne rouvriront pas ce lundi
Menaces d'Al-Qaïda : certaines ambassades américaines ne rouvriront pas ce lundi

Par mesure de sécurité, les Etats-Unis ont annoncé dimanche la prolongation jusqu'au 10 août de la fermeture de certaines de leurs ambassades et consulats* au Moyen-Orient et en Afrique ainsi que d'un petit nombre d'autres missions diplomatiques. Washington avait fermé 22 ambassades dimanche. Paris, Berlin et Londres en on fait de même au Yémen. Une mesure que les trois pays ont reconduite pour lundi. Les pays occidentaux redoutent des attentats d'Al-Qaïda, redoublant de prudence au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Le Canada a pour sa part décidé de fermer préventivement dimanche sa représentation diplomatique à Dacca, au Bangladesh.

Les menaces d'attaques visent l'ensemble des intérêts occidentaux, a prévenu un haut responsable américain. Elles sont «plus spécifiques» que ce qu'il avait pu y avoir jusqu'à présent, a déclaré à la chaîne de télévision ABC le chef d'état-major américain, le général Martin Dempsey. La cible exacte n'est pas connue, mais «l'intention est claire. L'idée est d'attaquer les intérêts occidentaux, pas seulement américains», a-t-il déclaré.

«Un attentat majeur évoqué»

«Des membres haut placés d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique évoquent un attentat majeur», selon Dutch Ruppersberg, membre de la Commission sur le renseignement de la Chambre des représentants. «Nous pensons que cela va le plus probablement se passer au Moyen-Orient ou autour d'une ambassade, mais il n'y a aucune garantie», poursuit son collègue Peter King qui indique que «quelques dates avaient été citées».

Une réunion au sommet s'était tenue samedi à la Maison-Blanche, alors que le président Barack Obama a ordonné dès vendredi soir de prendre «toutes les mesures nécessaires pour protéger les Américains».

Une série d'évasions et une date anniversaire

Peu après les Etats-Unis, Interpol a lancé samedi une alerte globale de sécurité invitant à la plus grande vigilance tous les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant