Menaces autour d'une crise de la dette américaine

le
0
Les avertissements destinés à Barack Obama se multiplient : les Etats-Unis ne peuvent plus continuer à s'endetter à ce rythme. La pression monte alors que le budget 2012 sera présenté en février.

Rigueur pour réduire le déficit ou relance pour assurer une reprise fragile? Barack Obama devra arbitrer lors de la présentation de son budget 2012, début février. Mais les agences de notation viennent prêter main forte aux Républicains opposés à la «gabegie» de Washington. Après Moody's, l'agence Standard & Poor's a de nouveau prévenu les Etats-Unis qu'ils ne pouvaient plus continuer à laisser filer leur déficit.

«Notre perspective stable sur la note 'AAA' des Etats-Unis suppose que le gouvernement révélera bientôt un plan crédible pour resserrer la politique budgétaire afin de permettre au ratio de la dette rapporté au PIB de se stabiliser et ensuite de baisser à moyen terme», a expliqué Davis Wyss, l'économiste en chef de l'agence de référence.

Plafond de 14.300 milliards de dollars

Ce rappel à l'ordre intervient alors que les Républicains refusent de relever la limite légale d'endettement fédéral à la demande du gouvernent démocrate.

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant