Menace terroriste : ce que prépare le gouvernement

le , mis à jour à 09:30
1
Menace terroriste : ce que prépare le gouvernement
Menace terroriste : ce que prépare le gouvernement

Samedi matin, salon Vert de l'Elysée : l'heure est grave, la concentration maximale lors du Conseil de défense présidé par François Hollande pour organiser la réponse sécuritaire face à la menace terroriste. Au beau milieu de la réunion, l'intuition des autorités sur l'origine de l'attaque de Nice est brutalement confirmée : le groupe terroriste Etat islamique revendique le carnage. Autour du chef de l'Etat, il y a Manuel Valls, Bernard Cazeneuve, Jean-Marc Ayrault, Jean-Yves Le Drian, Jean-Jacques Urvoas, le chef d'état-major des armées Pierre de Villiers et les patrons des services de renseignement. Il faut arbitrer.

 

Un point les taraude : « Comment fait-on pour rester dans un niveau de mobilisation très élevé et remédier à la fatigue des forces de l'ordre ? » Voilà l'une des épineuses questions qu'il faut résoudre. « On va être obligés de faire rentrer des soldats qui étaient en opération extérieure ou en repos. Ce sont des décisions difficiles à prendre », confie un participant. L'Euro de foot terminé, l'opération Sentinelle, forte de 10 000 soldats, devait passer à 7 000 hommes. Mais après l'attentat de Nice, le nombre de militaires sera maintenu à 10 000. « Certains ne vont pas avoir de permission du tout, on va devoir changer les rythmes des rotations », précise un haut gradé. Hier soir, fait rarissime, le ministre de l'Intérieur a appelé « tous les citoyens patriotes qui le souhaitent » à rejoindre la réserve opérationnelle.

 

La France compte par ailleurs demander à ses alliés de lui prêter main-forte sur le terrain, au Sahel notamment, pour dégager une partie des soldats de l'opération Barkhane. Autre sujet abordé à l'Elysée : le renforcement de l'action tricolore en Irak. Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, doit se rendre la semaine prochaine à Washington pour présenter les propositions de la France. Paris est disposé à accélérer le calendrier et à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2766070 il y a 5 mois

    le gvt prépare une grande fète, manif.. banderole , et après on va bouffer c est l étatquipaie...