Menace sur les radars à la Saint-Sylvestre

le
0
Le feu couve toujours chez les «bonnets rouges». Les préfets veulent éviter un pic de vandalisme pour les fêtes.

Les renforts de police dépêchés dans les campagnes par le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, sont-ils postés aux bons endroits? Les consignes de «particulière sévérité» réclamées aux procureurs généraux par la garde de Sceaux, Christiane Taubira, pour briser le mouvement des «bonnets rouges» ont-elles une valeur dissuasive? Une chose est sûre: à l'approche du réveillon de la Saint-Sylvestre, traditionnellement marqué par des incendies criminels à répétition dans tout le pays, sous la gauche comme sous la droite, le feu couve toujours chez les révoltés du matraquage fiscal.

Samedi, en début de soirée, un portique écotaxe situé sur la RN 176, à hauteur de Pontorson (Manche), a encore été partiellement incendié, avant d'être démonté par mesure de sécurité. Ce qui porte à six le nombre de ces coûteuses structures visées dans le Grand Ouest, do...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant