Menace sur la production de pétrole au Kurdistan irakien

le
0
(Commodesk) Le ministre des Ressources naturelles du Kurdistan irakien a menacé lundi 26 mars de cesser les exportations de pétrole. Les livraisons vers l'étranger pourraient être totalement interrompues d'ici un mois si l'Irak continue à bloquer les paiements dus aux compagnies productrices, selon l'agence de presse National Irak News Agency (NINA). Le Kurdistan a prévu d'exporter 175.000 barils par jour en 2012 mais a réduit cette quantité à 50.000 barils en début de semaine. L'opposition entre les deux entités est également juridique puisque le gouvernement central estime que d'après la constitution, le contrôle des richesses naturelles lui revient ; de son côté, le Kurdistan se réfère à sa propre loi sur le pétrole et le gaz, qui lui garantit le gestion des ressources. L'Irak produit 2,46 millions de barils de pétrole par jour, dont près du dixième est extrait dans la région autonome du Kurdistan, située dans le nord du pays.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant