Menace de krach à Wall Street?

le , mis à jour le
34
Un ours Grizzly, symbole du Bear market (©pixabay.com)
Un ours Grizzly, symbole du Bear market (©pixabay.com)

Albert Edwards à la Société Générale se distingue dans l’univers financier par des positions très iconoclastes qui dérangent souvent le consensus optimiste des prévisionnistes.

Nous avions déjà publié le 27 décembre sur notre site lerevenu.com la vision très pessimiste du stratège qui insistait sur la cherté des actions. Il réitère son anticipation négative sur le SP 500 américain, en le valorisant à… 550 points, soit une baisse de 70% par rapport au cours actuel !

Dévaluation de la monnaie chinoise

Selon lui, les investisseurs vont prendre peu à peu conscience de l’impact récessif et déflationniste sur les économies développées de la dévaluation de la monnaie chinoise. Le carnage à venir serait le résultat indirect du quantitative easing de la Fed, qui n’a pas fait grand-chose pour stimuler la croissance américaine mais qui inflaté les actifs financiers à des niveaux stratosphériques.

Une zone où le QE américain a soutenu la croissance de l’activité est celle des économies émergentes, boostées par l’afflux de liquidités, avec pour conséquences une bulle sur les matières premières et un boom d’investissement dans les pétroles de schistes aux Etats-Unis, provoquant une « illusion de prospérité ».

Selon Albert Edwards, si l’inflation des actifs par de la création monétaire conduisait à la prospérité économique, l’Argentine serait le pays le

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • theedge1 le mardi 26 jan 2016 à 15:30

    A contraster avec un article sur le site marketwatch, "This is the single best reason to buy U.S. stocks now" qui contredit complètement le petit albertMorgan stanley ou SG? qui aura raison

  • Rencho le mardi 19 jan 2016 à 19:18

    Tout ça c'est du bla bla : nous sommes dans une civilisation du jeu et c'est tout. Il n'y a même pas de crise. C'est tout bêtement la perversion du système de l'offre et de la de la demande qui apparait au grand jour.

  • Technof le mardi 19 jan 2016 à 09:29

    C'est devenu une mode pour une certaine pressse de faire de l'audience, du buzzz en diffusant des informations alarmante la plupart du tempes infondées .. Pitoyable

  • squal72 le mardi 19 jan 2016 à 08:00

    Affligeant !!! Le CAC40 est massacré volontairement par des ventes SRD massives !!! Qui génère cela ? Les banques tout simplement sans y mettre un sous de leur poche !! Ils essayent en plus de dissuader les gens d'y aller !!! Un comble !!! Banksters sur toutes les lignes !!!

  • landerna le mardi 19 jan 2016 à 07:53

    deja poster vendrediderriere ce doublon se cache quoi ou qui

  • remimar3 le mardi 19 jan 2016 à 07:42

    "le crash se produira quand personne ne l'attend" Je réagis : personne ne s'attendait à la non existence d'un rallye de fin d'année en décembre, personne ne s'attendait à une baisse continue du CAC pendant la première moitié de janvier. Donc y est en, plein dedans !

  • M7133497 le mardi 19 jan 2016 à 07:40

    Un crack ne menace jamais...on le voit jamais venir..la c'est encore un titre alarmiste pour effrayer et conforter les positions shorts....

  • bsdm le dimanche 17 jan 2016 à 21:35

    La bonne technique pour une banque : avoir unéconomiste haussier et un baissier : elle aura toujours raison !

  • macgiver le dimanche 17 jan 2016 à 19:07

    eh oui, les analystes ne sont pas à une contradiction près !

  • hlh78 le dimanche 17 jan 2016 à 18:20

    "La Société Générale voit le CAC 40 à 7000 points d’ici la fin 2016 ou plus tôt" article du 21/05/2014 et maintenant... c'est le Krach avec moins 70% ? Ce sont des sacrés rigolos à la SG !!!