Menacé de grèves pour Noël, Amazon ouvre ses portes en Allemagne

le
0
Menacé de grèves pour Noël, Amazon ouvre ses portes en Allemagne
Menacé de grèves pour Noël, Amazon ouvre ses portes en Allemagne

Embourbé depuis plus d'un an dans un conflit salarial et menacé de nouvelles grèves avant Noël, Amazon a répondu aux critiques en ouvrant tout grand cette semaine les portes d'un de ses sites allemands.Le géant américain du commerce en ligne, très critiqué en Allemagne, a accueilli la presse sur son site de Brieselang, dernier né de ses neuf centres de tri allemands. Implanté dans une région sinistrée économiquement à 50 kilomètres de Berlin, c'est tout sauf un foyer de contestation sociale. "C'est une offensive de charme dont Amazon a besoin en ce moment", réagit pour l'AFP Heiner Reimann, en charge de la distribution chez Verdi, syndicat des services. L'organisation s'oppose à Amazon depuis le printemps 2013 à coups de grèves à répétition, concentrées sur certains sites du groupe. Les derniers débrayages ont eu lieu fin octobre, d'autres sont prévus en décembre. La période de Noël est cruciale pour le groupe, qui emploie 9.000 salariés dans le pays, auxquels s'ajoutent chaque fin d'année plus de 10.000 saisonniers.Les salaires sont au c?ur du conflit. Amazon paie les employés de ses centres entre 9,75 et 10,69 euros bruts de l'heure, selon la convention du secteur logistique. Verdi réclame un alignement sur les règles de la distribution, soit environ deux euros supplémentaires par heure."Cette convention recouvre la plupart des tâches chez Amazon - sortir les produits des étagères, emballer les paquets - et Amazon se décrit lui-même comme un commerçant de détail, pas comme un leader mondial de la logistique", pointe M. Reimann."Nous sommes clairement une entreprise de logistique", rétorque Karsten Müller, ex-militaire trentenaire qui dirige le centre de Brieselang et son millier de salariés, dont une majorité d'intérimaires. Livres, ordinateurs et aspirateurs s'y côtoient sur plus de 65.000 m2. Destination l'Allemagne et toute l'Europe, notamment la Pologne toute proche.Verdi est ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant