Même les hôtels particuliers se vendent au prix du marché

le
0
Même les hôtels particuliers se vendent au prix du marché
Même les hôtels particuliers se vendent au prix du marché

(Relaxnews) - Les hôtels particuliers reviennent sur le marché parisien et trouvent très vite preneurs, d'après Paris Ouest Sotheby's International Realty. Mais sur cette niche de prestige aussi les acheteurs n'achètent pas à n'importe quel prix.

Les XVIe et VIIIe arrondissements de la capitale ainsi que Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) réalimentent le marché des hôtels particuliers. En tous cas chez Paris Ouest Sotheby's International Realty, l'offre a augmenté cette année de 30% par rapport à 2011.

Et ces biens, dont certains n'avaient pas été mis en vente depuis plus de soixante ans, se vendent en moins d'un mois. Mais à condition de se positionner dans une certaine fourchette de prix.

"Nous avons conclu principalement des ventes sur des hôtels particuliers entre dix et 25 millions d'euros", concède Paulo Fernandes, directeur associé de Paris Ouest Sotheby's International Realty. "A des montant supérieurs à trente millions d'euros, le délai de vente double, voire triple, et les acheteurs potentiels sont plus que rares".

Si les derniers nouveaux propriétaires d'hôtels particuliers chez ce spécialiste du prestige étaient Français, la majorité d'acheteurs pour des biens aux prix les plus élevés sont étrangers : Russes, Brésiliens, Américains, Libanais, Asiatiques....

"Paris reste bien une place incontournable pour l'investissement immobilier international, et les plus grandes fortunes mondiales", poursuit le directeur associé. "Ils sont certes plus exigeants, mais quand ils trouvent leur rêve parisien, ces acheteurs déboursent sans hésiter plusieurs millions d'euros, avec de courtes négociations, à condition que le prix soit adapté au marché et uniquement dans ce cas".

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant