Mélenchon veut incarner la «gauche traditionnelle»

le
0
Le candidat du Front de gauche se démarque de François Hollande et lance un assaut violent contre le Front national, qui convoite comme lui l'électorat populaire.

Sa cible, Jean-Luc Mélenchon le confie en aparté, c'est «la gauche traditionnelle et les orphelins de vote». Le candidat du Front de gauche n'a plus à se donner trop de mal du côté de l'extrême gauche, affaiblie par le forfait d'Olivier Besancenot, ex-tête d'affiche du Nouveau Parti anticapitaliste, remplacé par Philippe Poutou. L'ancien sénateur socialiste devenu porte-drapeau des communistes et de la gauche radicale l'a ainsi clamé mercredi soir à Metz devant plus de 2 000 personnes: «Nous allons nous débarrasser de Nicolas Sarkozy et nous allons faire la gauche!» Objectif: se démarquer clairement de François Hollande, associé à François Bayrou et à Nicolas Sarkozy. Ces «trois candidats qui font le concours du sang et des larmes» pour une politique d'austérité. Au passage, il suscite le rire en raillant le candidat PS qui, inspiré par François Fillon, irait chercher ses conseils de campagne auprès de l'agence de notation Standard & Poor's. Et il to

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant