Mélenchon s'en prend à Hollande

le
3
Jean-Luc Mélenchon a défendu Xavier Mathieu, le syndicaliste CGT de l'ancienne usine Continental, qui comparaissait devant la cour d'appel d'Amiens pour refus du test ADN dans l'affaire du saccage de la sous-préfecture de Compiègne.

«Quand il y a un problème, ceux qui ne font rien au sujet du problème font partie du problème! Suivez mon regard...» Candidat du Front de gauche à la présidentielle, Jean-Luc Mélenchon a été le premier, mardi à Amiens, à prendre la parole pour défendre Xavier Mathieu, le syndicaliste CGT de l'ancienne usine Continental, qui comparaissait devant la Cour d'appel de la ville pour refus du test ADN dans l'affaire du saccage de la sous-préfecture de Compiègne. Une amende de 1000 à 1500 euros a été requise contre le syndicaliste. Ses premiers mots, Jean-Luc Mélenchon, les a réservés pour dénoncer l'absence de François Hollande.

Avec l'eurodéputé, trois autres candidats de gauche avaient fait le déplacement pour soutenir Xavier Mathieu, érigé en symbole de la classe ouvrière opprimée: Nathalie Arthaud de Lutte ouvrière (LO), Philippe Poutou du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) et Eva Joly pour Europe Ecologie-Les Verts (EELV). Tous les candidats sont mont

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1531771 le jeudi 5 jan 2012 à 11:09

    Et blabla, et blabla et blabla...quand allons nous lui couper les cordes vocales à celui la...?!? MDR

  • M4189758 le jeudi 5 jan 2012 à 09:39

    JPi - Nous mélanchons ici plein de bonne choses: la démagogie, l'irresponsabilité, le déni de justice pour les petits copains...Allons écouter ailleurs!

  • georg199 le jeudi 5 jan 2012 à 07:25

    Qu'st-ce que c'est que ça ? Un suspect peut refuser un teste ADN ? il doit donc être déclaré coupable d'office me semble-t'il