Mélenchon qualifie Bayrou d'«adversaire» 

le
0
Le candidat du Front de gauche a qualifié hier le candidat du MoDem de «politicien roublard». Il dénonce ses proximités avec Eva Joly et François Hollande.

Il faut croire que le Front de gauche est convaincu du poids de François Bayrou dans la campagne présidentielle. Car de grands moyens ont été déployés par Jean-Luc Mélenchon, jeudi matin, pour dénoncer la politique du candidat du MoDem. «Un politicien roublard, selon le candidat de la gauche radicale, qui a compris que s'il s'agissait de présenter sans emballage le produit de sa musette, il serait rejeté sans autre forme de procès.» Objectif, donc, pour les responsables du Front de gauche: mettre le produit centriste à nu. Pour cela, il était entouré à l'Assemblée de la députée communiste de Seine-Saint-Denis Marie-George Buffet et de la députée PG de Paris Martine Billard.

Seul Pierre Laurent manquait à l'appel. Le secrétaire national du PCF est en visite en Chine d'où il revient aujourd'hui. Une visite qui n'était pas inscrite à son agenda. «Cela fait longtemps qu'il était invité. N ous sommes restés discrets pour ne pas faire de vagues. Nous ne connais

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant