Mélenchon : objectif législatives

le
0
Le candidat du Front de gauche voit plus loin que l'élection présidentielle. Il a rendez-vous mercredi avec le PCF pour élaborer la stratégie des législatives.

L'avenir de Jean-Luc Mélenchon est désormais indissociable du Front de gauche. C'est du moins ce qu'a juré le candidat jeudi soir lors de son dernier meeting à Paris. «Sur mon honneur, a-t-il alors lancé à la foule des militants et sympathisants, jamais je ne me délierai du message que vous m'avez demandé de porter.» Précisant qu'il n'est «ni à vendre, ni à acheter, ni à domestiquer», il a déclaré que le Front de gauche serait «pour toujours la force autonome, indépendante, exigeante, qui ne se marchande pas, qui ne tripote rien sur les coins de bistrot, qui ne s'arrangera avec personne d'autre que le peuple lui-même». C'est son «serment de la porte de Versailles».

Jeudi, Jean-Luc Mélenchon a créé la surprise en annonçant la tenue d'une convention du Front de gauche après les législatives. «Mieux qu'après notre victoire de 2005 avec le "non" au traité européen, nous allons devoir poursuivre la dynamique de cette campagne qui a été audacieu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant