Mélenchon : «Marine Le Pen a contaminé Manuel Valls»

le
5
Mélenchon : «Marine Le Pen a contaminé Manuel Valls»
Mélenchon : «Marine Le Pen a contaminé Manuel Valls»

Fini le break estival pour Jean-Luc Mélenchon, co-président du Parti de gauche (PG). Ce dernier effectue une rentrée tonitruante en affirmant que Marine Le Pen «a contaminé» le ministre de l'Intérieur Manuel Valls, et que ce dernier «chasse sur les terres» de la présidente du Front national, dans une interview au JDD. Le décor est planté.

«Mme Le Pen est à deux doigts de gagner son pari. Non seulement, elle a séduit la plus grande partie de la droite mais elle a aussi contaminé Manuel Valls, affirme l'ancien candidat à la présidentielle.

«Or c'est lui qui donne le ton au gouvernement. Voyez comment il a pollué une partie de l'été avec la question du voile. Les musulmans dans notre pays font l'objet d'une stigmatisation insupportable. Lui a décidé de manière cynique d'utiliser cette situation malsaine pour installer son personnage : un dur et violent qui chasse sur les terres de Mme Le Pen», ajoute-t-il.

Il s'en prend aussi au chef de l'Etat

Jean-Luc Mélenchon s'en prend également au chef de l'Etat, affirmant que «le premier pourvoyeur du Front national, c'est François Hollande par la démoralisation et la démobilisation qu'il répand».

François Delapierre, secrétaire national du Parti de Gauche, avait vu jeudi en Manuel Valls «l'extrême droite du mouvement socialiste». Selon Jean-Luc Mélenchon, François Hollande «a divisé tout le monde : la gauche, les syndicats, et son propre gouvernement». L'ancien socialiste fustige également «la communication à la papa» de l'exécutif, en particulier le pique-nique de Jean-Marc Ayrault à Matignon avec des enfants qui n'ont pas pu partir en vacances, une «réception des pauvres au palais» qu'il «qualifie de glauque».

Bartolone et Montebourg «doivent passer à l'acte»

M. Mélenchon estime par ailleurs que le président de l'Assemblée Claude Bartolone et le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg, qui se retrouvent dimanche à la Fête de la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • danielk6 le dimanche 18 aout 2013 à 14:13

    Ces élus qui courtisent l'islamisme»,que des hautes personnalités politiques collaborent avec les Frères musulmans en France (incarnés par l'UOIF) en leur donnant des terrainspublics pour des grandes mosquées ou subventionnant leurs "associations culturelles"...

  • ppetitj le dimanche 18 aout 2013 à 11:14

    Il a fait élire tout mou et il est pas content...On lui aurait menti, a lui, le professionnel de la politique payé un fric fou à ne rien foutre...ou il est tout simplement c on...

  • 11246605 le dimanche 18 aout 2013 à 09:40

    En forme après ses vacances payées par les français ! «...a divisé tout le monde : la gauche, les syndicats, et son propre gouvernement»...et les autres, ils n'existent pas ?

  • M5144843 le dimanche 18 aout 2013 à 09:15

    Non mais vous l'entendez?Ce sont des types comme lui avec ces propos qui divise les français:il rajoute de l'huile sur le feu!Il ferait et dirait n'importe quoi pour être élu et se maintenir à ses postes,lui qui ne "foutait rien"quand il était sénateur!!!(Ce sont ses confrères de l'époque qui avaient témoigné)Ahhh c'est pas un gagne petit hein?

  • M362321 le dimanche 18 aout 2013 à 08:32

    Mémé lanchon, plus credible, qui essaye de mettre tout le monde dans le meme sac. Les vrais gentils sont à l'extreme gauche, c'est certain.