Mélenchon : le PS «veut diviser la gauche»

le
0
L'ex-candidat à l'Élysée estime que « le ton monte dans des proportions incroyables » entre le PS et le Front de gauche.

«J'appelle le PS à la maîtrise, à la réserve et au dialogue!» En prononçant ce v½u jeudi matin, Jean-Luc Mélenchon espérait peut-être que certains socialistes tendance sociale-libérale allaient s'étrangler. Le jeune sénateur du Val-de-Marne Luc Carvounas en particulier. Ce proche de Manuel Valls, qui a fait la campagne d'Harlem Désir et est aujourd'hui chargé des relations extérieures au PS, a, selon l'ex-candidat du Front de gauche à la présidentielle, dépassé la ligne rouge «en comparant le PCF au FN». Luc Carvounas a en effet jugé mercredi que le parti de Marine Le Pen aurait pu «signer l'esprit» des v½ux vidéo dans lesquels le PCF dénigrait François Hollande.

«C'est l'insulte la plus offensante qui soit», s'est indigné Mélenchon, persuadé que Carvounas «n'a pas fait cela par hasard». Selon lui, entre le PS et le Front de ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant