Mélenchon : Hollande, «pire» que Sarkozy

le
3
Mélenchon : Hollande, «pire» que Sarkozy
Mélenchon : Hollande, «pire» que Sarkozy

«Monsieur Hollande, c'est pire que monsieur Sarkozy.» La phrase est signée Jean-Luc Mélenchon. L'ancien candidat à la présidentielle, qui a annoncé vendredi qu'il quittait la coprésidence du Parti de gauche (PG), mais pas le «combat», n'a visiblement pas perdu de son franc-parler. 

«Parce que monsieur Sarkozy, c'était la retraite à 62 ans, monsieur Hollande, c'est la retraite à 66 ans. Monsieur Sarkozy et monsieur Fillon ont donné 35 milliards (d'euros) au patronat en deux plans d'austérité. Quand on fait le total des concessions qu'a fait ce gouvernement, c'est 90 milliards» a-t-il développé lors d'une conférence de presse ce samedi à Grenoble lors de l'université d'été du Parti de gauche. 

«Les socialistes ruinent le pays»

Pour le député européen, qui a désormais pris ses distances avec les communistes, pas question donc de se «rassembler» avec les socialistes, «des gens qui sont en train de ruiner le pays et d'étrangler ceux qui ne peuvent pas se défendre», dénonce-t-il.

Pas question non plus de rapprochement avec les députés frondeurs du PS qui accuse de manquer de courage. «Ils confondent l'Assemblée nationale avec le congrès du PS (...) Je leur dis: Assumez! Pourquoi vous contentez-vous de couiner ? Si vous n'êtes pas d'accord avec le budget, votez contre !», a-t-il intimé.

«Duflot a enlevé la muselière, je la félicite»

Appellant de ses voeux un «grand mouvement populaire», et à la construction d'un «collectif avec des gens qui ne travaillent pas ensemble», en faveur de la VIe République, Mélenchon se dit donc prêt à travailler désormais avec les écologistes. «Mme Duflot, elle a enlevé la muselière, je la félicite. Il lui a fallu deux ans de plus qu'à nous pour comprendre de quoi il retournait», a-t-il relevé ce samedi, à Grenoble (Isère), ville dirigée depuis mars dernier par, Eric Piolle, élu aux dernière municipales à la tête d'une «liste ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz le samedi 23 aout 2014 à 23:38

    C'est pas nous qui tenons le propos. Alors personne pour censurer le mélanchounet.

  • M940878 le samedi 23 aout 2014 à 18:32

    ça tout le monde le sait !

  • 2445joye le samedi 23 aout 2014 à 18:18

    Comme il a appelé à voter Hollande, c'est un aveu de ses faibles capacités de discernement.