Mélenchon ferraille aussi contre les socialistes

le
2
Le candidat du Front de gauche à Hénin-Beaumont tenait vendredi soir son premier meeting dans la circonscription.

La même petite musique pour rythmer le meeting, la même équipe technique, le même fond rouge sur l'estrade avec, dessus, le même slogan inscrit en lettres blanches: «Place au peuple». Pour son premier meeting de candidat aux législatives dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais, vendredi soir à Méricourt, Jean-Luc Mélenchon a repris le matériel de sa campagne présidentielle. Sur la scène, qui aurait été louée à une radio locale de la ville voisine de Billy-Montigny, au pied d'un terril, il s'exclame: «Dans le pays tout entier, on regarde ce que nous sommes en train de faire!» Tout de suite dans le vif du sujet, son affrontement avec le FN et sa présidente Marine Le Pen, candidate dans cette même circonscription. Mélenchon, a qui le secrétaire fédéral communiste du Pas-de-Calais, Hervé Poly, a cédé la place, veut «les défier là même où ils ont cru qu'ils nous feraient reculer».

Devant quelques centaines de partisans de la gauche radicale, tous poing

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • chatnour le dimanche 20 mai 2012 à 00:13

    Merlanchions, alias ad.olph staline, le chantre d'une idéologie qui ne s'est jamais embarrassée des millions de morts qu'elle a fait au XXème siècle ! jean-cule merlanchions devrait être jeté en taule ou donné en pâture à tous les descendants des victimes de son idéologie !

  • nayara10 le samedi 19 mai 2012 à 22:39

    C'est un fou que la Goche soutient.Il est presque DANGEREUX................