Mélenchon égalerait, voire dépasserait Hollande en 2017-BVA

le
4
    PARIS, 15 juin (Reuters) - Le leader du Parti de Gauche, 
Jean-Luc Mélenchon, égale François Hollande et le dépasse même 
dans certaines hypothèses de premier tour pour l'élection 
présidentielle qui verraient le chef de l'Etat relégué en 
quatrième position, selon un sondage BVA diffusé mercredi. 
    Selon cette enquête réalisé pour Orange et la presse 
régionale dans le cadre de Pop 2017, la plate-forme des opinions 
publiques, le député européen sort renforcé de la dernière 
séquence politique et sociale.  
    Dans l'hypothèse où Alain Juppé serait le candidat de la 
droite, Jean-Luc Mélenchon ferait jeu égal avec le président de 
la République (14%). Tous deux seraient également à égalité, à 
15%, si Bruno Le Maire représentait Les Républicains.  
    Dans l'hypothèse où la primaire de la droite investirait 
Nicolas Sarkozy, Jean-Luc Mélenchon arriverait en troisième 
position (14%, +2 points), devant François Hollande (13%, -2 
points). Même scénario si François Fillon était le candidat LR: 
Jean-Luc Mélenchon recueillerait 15% des suffrages exprimés (+2) 
contre 14% pour le chef de l'Etat (-1). 
    Quelle que soit l'hypothèse testée, la présidente du Front 
national, Marine Le Pen, apparaît toujours en mesure de se 
qualifier pour le second tour de l'élection présidentielle et 
renforce même sa position.  
    Dans trois hypothèses sur quatre, comme lors des deux vagues 
d'enquêtes précédentes, elle arriverait même en tête du premier 
tour, sept à dix points devant le candidat Les Républicains, 
avec un score compris entre 28% et 29% des voix. Seul Alain 
Juppé la devancerait au premier tour, de dix points avec 36% des 
voix. 
    Ce sondage a été réalisé du 10 au 12 juin auprès  
d'un échantillon de 910 personnes inscrites sur les listes 
électorales, issues d'un échantillon représentatif de 1001 
Français âgés de 18 ans et plus.  
 
 (Gérard Bon, édité par Marc Angrand) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • phili646 le mercredi 15 juin 2016 à 09:38

    Faut t'il une fois de plus rappeler que les sondages ne sont que des intentions. Ce qui précède l'acte de vote est le fruit d'une réflexion qui est à l'opposé de la réaction épidermique du sondé. Dans l'isoloir l'électeur de gauche pèsera le pour et le contre entre une droite qui veut enterrer le code du travail et une gauche réformiste, maladroite il est vrai, mais qui reste un moindre mal !!!!

  • phili646 le mercredi 15 juin 2016 à 09:37

    Faut t'il une fois de plus rappeler que les sondages ne sont que des intentions. Ce qui précède l'acte de vote est le fruit d'une réflexion qui est à l'opposé de la réaction épidermique du sondé. Dans l'isoloir l'électeur de gauche pèsera le pour et le contre entre une droite qui veut enterrer le code du travail et une gauche réformiste, maladroite il est vrai, est un moindre mal !!!!

  • M4098497 le mercredi 15 juin 2016 à 09:17

    Je comprends que la meilleure façon d'éliminer M Hollande c'est de voter M Mélenchon

  • mucius le mercredi 15 juin 2016 à 06:40

    Echantillon de 910 personnes = marge d'erreur de 5% environ.