Mélenchon charge Hollande, l'aile gauche du PS est consternée

le
1
Les critiques fusent tandis que la gauche du Parti socialiste n'a pas été convaincue par l'intervention du président de la République jeudi soir sur France 2.

Jean-luc Mélenchon s'en est donné à c½ur joie. Sans surprise, le président du Parti de gauche a pilonné l'interview télévisée de François Hollande, estimant que «l'Élysée (était) enlisé», dressant le portrait d'un président «désincarné, presque déshumanisé» et accusant celui-ci de ne pas être à la hauteur face à la crise. «Il s'est totalement trompé de diagnostic, il le dit lui-même: "je ne savais pas que la crise serait aussi dure et qu'elle durerait autant". Ce qui montre bien qu'il ne comprend rien aux mécanismes de la finance», a accusé vendredi sur Europe 1 l'ancien candidat à l'Élysée.

Sur le fond, les réactions sont tout aussi dures dans le camp socialiste, à l'aile gauche du parti. «Quand on s'est appelé après l'émission, on était tous consterné, raconte la sénatrice PS de...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nandfer le vendredi 5 avr 2013 à 20:36

    ben , il faut dire qu'une bande de copains sans expérience en charge de la France , cela ne peut donne rien de fameux. Et si en plus ils sont un peu ripoux , comme beaucoup de partis socialistes dans le monde , c'est la cata..